Êtes-vous admissible pour l’aide juridique gratuite ?

Être admissible à l’aide juridique gratuite dépend d’un certain nombre de facteurs tels que votre revenu, l’état de santé, la sécurité, l’emplacement, et si votre problème est de nature civile ou pénale. Et même si vous êtes admissible à l’aide juridique gratuite, vous pouvez faire face à des difficultés à trouver un avocat ou une agence qui peut prendre votre cas.

Surtout si l’agence dispose d’un personnel et des ressources limités ou si votre question juridique ne relève pas de ses compétences.

Vous avez été accusé d’un crime ou vous êtes pauvre

Vous pourriez être admissible à l’aide juridique gratuite d’un avocat ou d’un défenseur public si votre liberté est menacée (en d’autres termes, vous pourrez aller en prison.) Un défenseur public est un avocat qui représente les prévenus qui sont incapables de se permettre un avocat. Il garantit constitutionnellement le droit à un avocat dans certaines circonstances.

Dans certains cas, vous pourriez être admissible à l’aide juridique gratuite si vous pouvez prouver à un juge que vous êtes admissible à la représentation « indigente ». Sous la représentation indigente, vous pourriez rembourser partiellement le tribunal pour le coût des services juridiques donnés. Les qualifications spécifiques des avocats fournis par le tribunal varient considérablement selon l’État et les différents tribunaux.

Vous êtes un immigrant

De nombreux organismes offrent des services juridiques gratuits aux immigrants et autres non-citoyens qui ont besoin d’aide sur des questions allant aux demandes de visa, procédures d’expulsion, et autorisations de travail. Les critères d’admissibilité varient d’un programme à l’autre. Vous pourrez également bénéficier d’une aide gratuite si vous êtes :

  • un organisme communautaire
  • vous vivez avec le VIH / SIDA
  • vous recevez actuellement l’aide financière dans d’autres programmes

Vous êtes victime de violence domestique

Si vous êtes victime de violence domestique, ou vous avez peur pour votre sécurité, vous pourriez être admissible à l’aide juridique gratuite des organisations qui peuvent vous aider à recueillir des preuves d’abus et déposer des ordonnances d’interdiction, entre autres choses.

Si votre revenu est actuellement inférieur à la moyenne nationale pour le nombre de personnes dans votre foyer, vous pourriez être admissible à l’aide juridique gratuite. La plupart des cabinets d’aide juridique et les avocats privés qui offrent une assistance juridique gratuite, servent ceux dont le revenu du ménage est inférieur au seuil de pauvreté reconnu par le gouvernement.

Vous êtes un handicapé

Les handicapés mentaux et physiques, les anciens combattants peuvent être admissibles à l’aide juridique gratuite sur des questions allant de l’assistance aux questions de visite des enfants. Pour les critères d’admissibilité, consultez votre association des handicapés ou d’anciens combattants locaux pour voir si vous ou un membre de votre ménage êtes admissibles à l’aide juridique gratuite avec un certain nombre de services.

Si vous n’êtes pas admissible à recevoir des services juridiques gratuits basés sur l’un des critères ci-dessus, vous pouvez parler avec un avocat dans votre région pour avoir plus d’informations tel que Bruno-Gabriel Vargas Avocat 

Apprendre plus

Quelques bonnes raison pour devenir avocat

Le métier d’avocat est une profession prestigieuse, mais il faut pour effectuer cette activité être prêt à y sacrifier son temps, être endurant et procéder à un minimum d’investissement en termes d’étude. C’est sans doute la raison pour laquelle il faut bien se renseigner sur la profession avant de s’y engager, et ne pas y aller sous l’effet des émotions.

Afin de donner des encouragements aux personnes qui aspirent dans l’exercice de cette fonction, plusieurs avantages durant ces écrits seront mis en lumière pour que toutes ces personnes qui étudient nuit et jour sachent que la récompense est grande tout en étant enrobée de plusieurs avantages.

Le gain financier élevé :

Dans le milieu de la justice, les avocats sont parmi les auxiliaires de justice les plus aisés de par leur revenu. Bon nombre d’avocats ont une rémunération au-dessus de la classe moyenne. Mais il se trouve que l’on observe malgré tout une nette différence des revenus entre avocats : cela s’explique par le nombre de procès gagné en cours.

Le fait que le métier soit prestigieux :

Le métier d’avocat depuis des lustres est considéré comme étant une activité prestigieuse. De par les grandes rémunérations dues à ce corps d’activité, et l’influence des avocats vis-à-vis des autres, ces derniers imposent le respect et l’admiration à leur égard tout en traduisant ainsi la réussite professionnelle.

Ce prestige prend naissance dans la mesure où ils soutiennent les organismes, les collectivités ainsi que les privés dans le dénouement de leurs problèmes avec la justice. De ce fait, ils assurent de façon incontestable le triomphe de la justice dans la société. Il leur arrive souvent de faire des consultations gratuites pour les personnes issues des couches défavorisées.

Les divers champs d’application de l’activité :

Vu que le monde de l’entreprise est en constante mutation, diverses branches d’activité voient constamment le jour dans le tissu industriel. Ce qui permet d’avoir une multitude de professions ou sous-secteurs d’activités. L’avocat se doit donc d’opter pour la spécialisation dans une branche du droit touchant un secteur quelconque à sa convenance.

Les avocats sont des pierres angulaires de la société, car ils contribuent de façon incontestée à la promotion de la justice sociale. Il est donc important pour toute personne désireuse d’appartenir à ce corps professionnel d’être assidue dans ses études, d’aimer le travail et d’avoir un moral très élevé pour faire face aux épreuves qu’elle aura à affronter dans la vie. Pour en savoir plus, cliquez sur Serge Michon Avocat – Droit Criminel Et Pénal

Apprendre plus

Quand le mot faillite et le mot négatif ne riment pas ensemble.

 

Bien que la faillite soit un évènement à éviter si possible, cela ne veut pas forcément dire que ce soit un chemin de non-retour. En effet, une personne ou une entreprise qui déclare faillite peut par ce moyen trouver un nouveau départ. Cet aspect de la faillite est très rarement abordé, ce qui contribue à entretenir cette crainte.

Quelques mises au point sur ce qu’est la faillite

En quelques mots, la faillite peut être définie comme l’inaptitude d’une personne ayant la volonté de payer ses dettes. Il est important de mettre l’accent sur le mot volonté, car la justice veille scrupuleusement à ce que la personne ou l’entreprise concernée ne se servent pas de la faillite comme une échappatoire, mais plutôt comme un dernier recours. En effet, la faillite implique un ensemble de lois et de mesures qui mettent le concerné à l’abri de certaines actions que pouvaient entreprendre ses créanciers à son encontre.

Les différentes procédures de la faillite.

Une fois qu’une personne ou une entreprise décide de se déclarer en faillite, un mécanisme se met directement en place.

  • La justice aura accès à l’ensemble de vos comptes bancaires durant une enquête qui sera menée pour s’assurer de votre incapacité à dédommager vos créanciers.
  • Vous devrez contacter une agence spécialisée avec laquelle vous aurez des entrevues durant lesquelles vous seront expliquées les actions qui seront entreprises pour rembourser tous vos créanciers.

Rencontre avec vos créanciers.

L’objectif final de toute faillite est de dédommager les créanciers dans la mesure du possible. Par contre, il est important de préciser qu’aux yeux de la loi, ne sont reconnus comme créancier que les individus ou les entreprises ayant en leur possession un document où vous reconnaissez leur devoir un certain montant (une reconnaissance de dette). Ainsi, il vous sera conseillé de les contacter individuellement dans un premier temps pour essayer de trouver un terrain d’entente en fonction de votre condition actuelle.

Liquidation de vos biens.

Une personne engagée dans une procédure de faillite et ne disposant pas des moyens financiers pour dédommager ses créanciers verra ses biens vendus souvent à vil prix pour en tirer de l’argent. Par contre, les biens appartenant à une certaine catégorie ne peuvent faire l’objet d’une saisie. Ainsi, les frigidaires, les fours, les ordinateurs portables ou les voitures ne peuvent être saisis, car ils sont considérés comme nécessaires à la survie et au travail.

Ainsi, le mot faillite n’est pas toujours à connotation négative, mais peut être vu comme un nouveau départ pour une personne ayant eu à faire des choix qui se sont avérés infructueux. Si vous voulez en savoir plus, cliquez sur Maltais Et Maltais Avocats

Apprendre plus